Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

FRANCHISE Une création d'entreprise à part entière

Vous vous sentez une âme de commerçant ? La franchise est une piste à envisager. Beaucoup d'enseignes privilégient en effet cette formule pour mailler le territoire et développer leur marque. Une opportunité à saisir pour les créateurs d'entreprise et ceux qui souhaitent travailler à leur compte. Le groupe Casino se montre des plus dynamiques : parmi ses cinq enseignes de proximité, trois sont exploitées en franchise (Spar, Vival et Petit Casino 24, concept de distribution automatique 24 h/24 sur plus de 200 produits alimentaires). Casino Proximité réalise quelque 400 ouvertures et autant de recrutements de franchisés.

Créée à La Rochelle, l'enseigne des arts de la table Geneviève Lethu implante ses magasins (110 en France dont 100 en franchise) dans les métropoles et les villes moyennes d'au moins 50 000 habitants, autour d'un concept désormais plus contemporain et lumineux. «Nous estimons aujourd'hui qu'une vingtaine de villes françaises pourraient encore accueillir un magasin», indique Elisabeth Doutriaux (Geneviève Lethu).


Pour la marque de prêt-à-porter Chattawak, spé cialisée dans la mode féminine, les franchises concernent 13 de ses 62 boutiques. «La franchise s'ef ectue via une commission d'af filiation : nous restons pro p riétaires des stocks et le franchisé perçoit 40% de son chiffre d'affaires hors taxes (HT), explique Stéphane Chomarat (Chattawak). Nous avons opté pour ce type de contrat car la gestion des stocks constituait un frein au développement de nos franchisés.»

Même stratégie pour Du Pareil au Même

qui développe trois concepts : vêtements pour enfants, pour bébés et, depuis 2002, des chaussures pour enfants. Parmi ses 140 points de vente en France, une vingtaine ont été ouverts en affiliation en 2004 et l'entreprise entend poursuivre ce rythme de 20 à 25 ouvertures en affiliation chaque année. Seule restriction au développement de ces enseignes de centre-ville : la flambée des prix de l'immobilier. Pour pallier cet obstacle, certains réseaux s'intéressent désormais à des emplacements situés à la périphérie des centres commerciaux. Du Pareil au Même a franchi le pas avec succès à Nevers et Brignoles.


Parmi les premiers critères de sélection, le volet financier du dossier des candidats est l'objet d'un examen précis. L'apport personnel d'un franchisé doit généralement s'établir autour de 30 à 35% de l'investissement total. Ensuite, il dépend des enseignes et bien entendu de la superficie du local. Compter, par exemple, un apport minimal de 15 000 euros pour une supérette Vival et de 45 000 à 100 000 euros pour un magasin Spar ou Petit Casino 24. Les autres enseignes réclament un droit d'entrée : 16 000 euros hors taxes (HT) pour la création d'une franchise Geneviève Lethu, 10 000 euros HT pour un seul concept chez Du Pareil au Même, 14 000 pour deux concepts et 16 000 pour les trois ou encore 7 500 euros pour Chattawak. «En contrepartie, précise Stéphane Chomarat, l'enseigne offre les plans de l'architecte pour le magasin, les frais de stage d'ouverture, la communication d'ouverture... Ce montant est donc largement réinvesti.»


Cependant, ce sont surtout de véritables chefs d'entreprise que recherchent les réseaux. «Un franchisé n'est pas là uniquement pour vendre, prévient Elisabeth Doutriaux, mais il doit savoir gérer les stocks, recruter son personnel et maîtriser le fonctionnement du magasin au quotidien.» Les profils recherchés sont ceux de commerçants expérimentés et la plus grande prudence accompagne ceux qui envisagent la franchise comme reconversion professionnelle sur un coup de tête. «70% de nos franchisés viennent du commerce ou de la distribution alimentaire», souligne Christophe Lucas (Groupe Casino).

Les commentaires sont fermés.